Désinstallation

Suppression d’E-Maj d’une base de données

Pour supprimer E-Maj d’une base de données, l’utilisateur doit se connecter à cette base avec psql, en tant que super-utilisateur.

Si on souhaite supprimer les rôles emaj_adm et emaj_viewer, il faut au préalable retirer les droits donnés sur ces rôles à d’éventuels autres rôles, à l’aide de requêtes SQL REVOKE.

REVOKE emaj_adm FROM <role.ou.liste.de.rôles>;
REVOKE emaj_viewer FROM <role.ou.liste.de.rôles>;

Si ces rôles emaj_adm et emaj_viewer possèdent des droits d’accès sur des tables ou autres objets relationnels applicatifs, il faut également supprimer ces droits au préalable à l’aide d’autres requêtes SQL REVOKE.

Bien qu’installée en standard avec une requête CREATE EXTENSION, l’extension emaj ne peut être supprimée par une simple requête DROP EXTENSION. Un trigger sur événement bloque d’ailleurs l’exécution d’une telle requête.

Quelle que soit la façon dont l’extension emaj a été installée (en standard, par une requête CREATE EXTENSION, ou par l’exécution d’un script psql lorsque l’ajout d’une nouvelle extension n’est pas possible), sa suppression s’effectue par la simple fonction emaj_drop_extension()

SELECT emaj.emaj_drop_extension();

Cette fonction effectue les actions suivantes :

  • elle exécute les éventuelles fonctions de nettoyage créées par l’exécution des scripts de démonstration ou de test fournis,

  • elle arrête les groupes de tables encore actifs, s’il y en a,

  • elle supprime les groupes de tables existants, supprimant en particulier les triggers sur les tables applicatives,

  • elle supprime l’extension et le schéma principal emaj,

  • elle supprime les rôles emaj_adm et emaj_viewer s’ils ne sont pas associés à d’autres rôles ou à d’autres bases de données de l’instance et ne possèdent pas de droits sur d’autres tables.

Dans les versions d’E-Maj 4.4.0 et antérieures cette suppression de l’extension emaj s’effectuait par l’exécution du script sql/emaj_uninstall.sql. Bien que dépréciée, cette façon de procéder est toujours possible.

Désinstallation du logiciel E-Maj

Le mode de désinstallation du logiciel E-Maj dépend de son mode d’installation.

Pour une installation standard avec le client pgxn, une seule commande est requise :

pgxn uninstall E-Maj --sudo

Pour une installation standard sans le client pgxn, se placer dans le répertoire initial de la distribution E-Maj et taper :

sudo make uninstall

Pour une installation manuelle, il convient de supprimer les composants installés en annulant les opérations exécutées lors de l’installation.